Envisageons dès à présent un allègement significatif des mesures non-pharmaceutiques contre la Covid-19 au fur et à mesure de la vaccination des personnes les plus à risques

« Lorsque tous les résidents des maisons de repos, du moins ceux qui le désirent (80% d’entre eux +/-), auront reçu leur deuxième dose de vaccin, vers la mi-février, nous aurons protégé au moins une population fragile qui a payé de sa vie, de manière démesurée, le prix de cette pandémie. Si le vaccin s’avère aussi efficace que prévu, le nombre de décès global devrait diminuer. Mais ces personnes âgées ne représentent qu’un cinquième des hospitalisations, et malgré la vaccination, il restera encore un grand nombre de personnes infectables. Et dans ce groupe, il y a beaucoup de gens qui sont aussi à risque. Ce n’est donc qu’après la vaccination des plus de 65 ans notamment que l’on pourra voir un premier impact sur les hospitalisations […] Et ce n’est qu’à ce moment-là que les nouvelles infections pourront être un facteur moins important, si la population cible est bien protégée, mais pour cela il faudra attendre avril ou mai », s’est avancé Yves Van Laethem.  26/01/2001 [7]

Sans entrer ici dans une analyse ou un débat critique de la stratégie vaccinale choisie en Belgique, en réponse à l’appel du Prof. Rudi Cloots, vice-recteur de l’ULg [12] et autres interventions récentes dans les médias, nous souhaitons compléter ces propos avec des éléments chiffrés qui permettent de donner des perspectives claires d’allègement (progressif, mais rapide et significatif) des mesures de restriction que nous connaissons.

La stratégie belge de vaccination vise prioritairement à vacciner les personnes en maisons de repos et de soin (MRS), le personnel des institutions de soins et le personnel soignant de première ligne [11]. Les tranches les plus âgées de la population sont les plus à risque pour les hospitalisations et les décès liés à la Covid-19 en Belgique [4] : 42% des décès concernent les MRS, 82% les plus de 75 ans (ou 75+ = [75, age max]) [1] et 53%, les plus de 85 ans (ou 85+= [85, age-max]). La moitié des personnes hospitalisées pour la Covid-19 en Belgique ont plus de 70 ans [3,6].

Les 85+ représentent 335.000 personnes en Belgique [2] et les 75+, 1 million de personnes. Au rythme de vaccination actuel (environ 200.000 premières doses sur 20 jours), qui doit être accéléré jusqu’à 24.000 doses quotidiennement en Wallonie [8], la couverture vaccinale pourrait protéger 30% des personnes les plus à risque au 1er mars et 70% au 1er avril 2021.  Si le vaccin fonctionne comme annoncé par les études cliniques, nous devrions donc observer une réduction sensible des hospitalisations et de la surmortalité liées à la Covid-19 au cours de cette période, éloignant les risques de surcharge des hôpitaux.

Si l’on veut maintenir l’adhésion de la population à la politique menée, il est important d’avoir des échéances de perspectives positives.

Si, comme annoncé depuis le début de l’épidémie, l’objectif des mesures de gestion de crise est d’éviter une surcharge des hôpitaux et de limiter la mortalité, nos dirigeants doivent s’engager, dès à présent, sur un allègement significatif des mesures impactant le fonctionnement normal de la société, au fur et à mesure que les personnes de plus de 75 ans ou avec facteurs de co-morbidité sont protégées.

L’immunité collective (estimée à une couverture vaccinale de 70% [9]) représente un idéal. Mais l’horizon temporel pour atteindre celle-ci (septembre) avant d’assouplir une partie des mesures sanitaires ne nous paraît pas acceptable socialement, avec une partie importante de la population belge en grande souffrance.

Mettons donc, dès maintenant, l’accent sur la protection des personnes à risque, par le renforcement des gestes barrière et l’évitement des comportements à risques à leur égard, l’utilisation des tests rapides (comme cela semble bien fonctionner pour les MRS en Wallonie), le renforcement du système de santé et des traitements médicaux précoces et à long terme. Ceci, avec l’avancée de la vaccination, permettra aux autres Belges de retrouver une vie sociale suffisante et en particulier aux jeunes, de retrouver un enseignement normal, le plus rapidement possible. Nous devons aussi dès à présent réinvestir massivement dans leur éducation, leur bien-être et leur avenir pour panser les plaies liées à ces mesures sanitaires qui les auront durement impactés pendant presque un an. 

Toutes ces propositions doivent faire l’objet d’un débat démocratique et de choix clairs, impliquant le parlement et l’ensemble des forces vives de notre société. Nous ne souhaitons pas imposer des solutions, mais contribuer au débat par des évaluations chiffrées.

Auteur.e.s par ordre alphabétique:

Vinciane Debaille, ULB
Denis Flandre, UCLouvain
Raphael Jungers, UCLouvain
Pierre-François Laterre, UCLouvain
Yves Moreau, KU Leuven
Pierre Schaus, UCLouvain

[1] https://epistat.wiv-isp.be/covid/covid-19.html
[2] https://bestat.statbel.fgov.be/bestat/crosstable.xhtml?view=c1649c18-ea66-4286-9310-2413e74134f8
[3] https://covid-19.sciensano.be/sites/default/files/Covid19/COVID-19_Weekly_report_FR.pdf
[4] https://www.info-coronavirus.be/fr/vaccination/#groupe-cibles 
[6] https://covid-19.sciensano.be/sites/default/files/Covid19/COVID-19_THEMATIC%20REPORT_COVID-19%20HOSPITALISED%20PATIENTS_FR.pdf
[7] https://www.lalibre.be/belgique/societe/le-nombre-moyen-d-infections-au-covid-19-repart-a-la-hausse-suivez-le-point-presse-des-experts-en-direct-600fe6177b50a652f71f81f0
[8] https://plus.lesoir.be/351238/article/2021-01-26/vaccination-en-wallonie-deja-critiquee-la-carte-pourrait-etre-amendee
[9] https://bx1.be/news/vaccins-70-des-belges-vaccines-et-limmunite-collective-dici-septembre/
[10] https://covid-19.sciensano.be/sites/default/files/Covid19/COVID-19_Weekly%20report_20210115%20-%20FR.pdf
[11] https://plus.lesoir.be/351406/article/2021-01-26/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-la-campagne-de-vaccination-en-wallonie-infographie
[12] https://www.levif.be/actualite/belgique/covid-j-accuse-le-coup-carte-blanche/article-opinion-1384715.html

Plaidoyer pour la réouverture de nos auditoires au plus vite

Pleidooi voor de heropening van de auditoria bij de start van het tweede semester

Les universités et hautes-écoles belges sont en code rouge depuis presque trois mois, ce qui implique l’absence de cours en auditoires depuis lors. Considérant que cette situation n’est pas tenable, notre groupe d’analyse multidisciplinaire plaide pour que soit discutée la réouverture de nos auditoires dès la rentrée de février 2021. Cette réouverture doit s’accompagner d’un protocole scientifique complet de gestion du risque et d’étude des résultats. Cette demande s’appuie sur les éléments suivants : 

1) Il y a un véritable besoin de prise en charge de la santé mentale de la population. Dans nos universités et hautes-écoles, il est impératif de nous préoccuper de nos étudiant.e.s et de leur offrir une perspective de sortie de l’enfermement dans lequel ils et elles sont réduits. La gravité de la situation à ce sujet est largement documentée [1,2,3]. Une étude de Sciensano le reconnaissait déjà en mai 2020 [4]. En France, un jeune sur six a arrêté ses études, 30 % ont renoncé à l’accès aux soins, plus de 50 % sont inquiets pour leur santé mentale.

2) Le niveau d’incidence de l’épidémie en Belgique dans la tranche d’âge 20-29 est de maximum 1.5 pour 1000 sur 7 jours depuis début décembre. Le risque d’avoir un étudiant contagieux et non détecté dans un auditoire est donc très faible. Ceci est confirmé par le nombre très limité de certificats de maladie ou de quarantaine COVID rentrés par nos étudiant.e.s pour la session d’examens de janvier 2021. De plus, une étude de l’université de Boulder [5] indique qu’avec les mesures sanitaires basées sur les masques, le respect des distances, l’utilisation de gel hydroalcoolique, et une ventilation efficace, le risque que cet.te étudiant.e en contamine un.e autre dans le même auditoire lors d’un cours d’une heure serait aussi inférieur à 1 %. On voit donc que, à condition que les mesures adéquates soient prises, le risque effectif de propagation de l’épidémie est très limité et tout à fait gérable.

3) En pleine pandémie aux Etats-Unis, l’université de Brown maintient depuis avril, un taux de positivité très faible sur son campus, bien inférieur à 1% [6]. Il n’y a rien de miraculeux ici. Leur protocole s’appuie simplement sur les mesures dont les études scientifiques ont validé  l’efficacité : enseignement co-modal, testing, tracing, prévention, éducation, adhésion et  engagement des étudiants, etc.. [7]

4) Nous avons tous les moyens et ressources nécessaires pour adopter une approche responsable dans nos universités. Ceci permettrait, en utilisant des tests rapides de qualité actuellement sous-exploités, les laboratoires universitaires, ainsi que nos capacités d’étude et de suivi multidisciplinaires (médical, épidémiologique, mathématique, statistique, comportemental,…), de définir et d’affiner un protocole de reprise d’activités de manière sécurisée.

5) Les contacts sociaux constituent un besoin fondamental, en particulier à cet âge de la vie. La réouverture des auditoires, dans les conditions décrites ci-dessus, permettrait de satisfaire ce besoin de manière sécurisée. Elle permettrait d’améliorer significativement la qualité de l’enseignement. Fournir à la jeunesse un enseignement de qualité est le devoir de toute société, et l’une des fonctions essentielles de l’Université.

L’épidémie de Covid-19 est à un bas niveau en Belgique depuis maintenant plusieurs semaines, avec une amélioration lente mais constante. A moins d’une reprise réelle de l’épidémie, il est de notre responsabilité d’envisager, de manière urgente, une réouverture au moins partielle des auditoires à nos étudiant.e.s du supérieur, dès la rentrée de début février. Selon les critères OMS, et au vu de l’état actuel de l’épidémie en Belgique, tous les établissements d’éducation doivent être ouverts avec des mesures de lutte anti-infectieuse [8]. Ceci se ferait en accord avec les codes couleurs de la CFWB et suivant une stratégie innovante et volontaire. 

Ne faut-il pas, cette fois, faire confiance aux étudiant.e.s et leur donner l’opportunité d’être des acteurs concrètement engagés dans la poursuite de leurs études ? Les former et les motiver à éviter les comportements à risque, sur nos campus et dans leur vie sociale ? Ainsi, les seules contaminations significatives qui pourraient avoir lieu en rouvrant les auditoires sont celles de la connaissance.

Vinciane Debaille ULB
Melanie Dechamps UCLouvain/Cliniques Saint-Luc
Christine Dupont UCLouvain
Damien Ernst ULiège
Denis Flandre UCLouvain
François Gemenne ULiège
Vincent Laborderie UCLouvain
Pierre-François Laterre UCLouvain/Cliniques Saint-Luc
Yves Moreau KULeuven
Claude Oestges UCLouvain
Pierre Schaus UCLouvain
Olivier Servais UCLouvain


[1] https://www2.assemblee-nationale.fr/15/autres-commissions/commissions-d-enquete/commission-d-enquete-pour-mesurer-et-prevenir-les-effets-de-la-crise-du-covid-19-sur-les-enfants-et-la-jeunesse/(block)/73812;
[2] https://www.santepubliquefrance.fr/etudes-et-enquetes/covid-19-une-enquete-pour-suivre-l-evolution-des-comportements-et-de-la-sante-mentale-pendant-l-epidemie;
[3] Ettman, C.K., et al. (2020) Prevalence of Depression Symptoms in US Adults Before and During the COVID-19 Pandemic. JAMA Network Open.doi.org/10.1001/jamanetworkopen.2020.19686.; 
[4] https://covid-19.sciensano.be/sites/default/files/Covid19/Report1_COVID-19HIS_FR_2.pdf
[5] https://cires.colorado.edu/news/covid-19-airborne-transmission-tool-available
[6] https://healthy.brown.edu/testing-tracing/dashboard
[7] https://healthy.brown.edu/life-campus
[8] https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/336653/WHO-2019-nCoV-Adjusting_PH_measures-2020.2-fre.pdf



Pleidooi voor de heropening van de auditoria bij de start van het tweede semester

Op de Belgische universiteiten en hogescholen geldt al bijna drie maanden code rood, wat betekent dat er sindsdien geen hoorcolleges meer plaatsvinden. Onze multidisciplinaire studiegroep vindt deze situatie niet langer houdbaar en pleit voor een debat over de heropening van de auditoria bij de start van het tweede semester in februari 2021. Deze heropening moet gepaard gaan met een integraal wetenschappelijk protocol wat betreft risicobeheer en resultaatopvolging. De vraag van onze groep is gebaseerd op de volgende elementen: 

1) De mentale gezondheid van de bevolking is een prioritaire bekommernis. Ook voor de universiteiten en hogescholen is het geestelijk welzijn van de studenten een urgente uitdaging. Het is een absolute vereiste de studenten een perspectief aan te bieden door hun huidige isolement te doorbreken. De ernst van de situatie in dit opzicht is vrij goed gedocumenteerd [1,2,3]. Een studie van Sciensano heeft dit reeds in mei 2020 onderkend [4]. In Frankrijk heeft één op de zes jongeren de studie gestaakt, heeft 30% geen toegang meer tot gezondheidszorg en maakt meer dan 50% zich zorgen over zijn of haar mentale gezondheid.

2) In België bedraagt, voor de leeftijdsgroep 20-29 jaar, het incidentieniveau van de epidemie maximaal 1,5 per 1000 gedurende 7 dagen, sinds begin december. Het risico op de aanwezigheid in een auditorium van een besmettelijke en niet-gedetecteerde student is dus zeer gering. Dit wordt bevestigd door het uiterst beperkte aantal COVID ziekte- of quarantaineattesten die de studenten hebben ingediend voor de examenzittijd van januari 2021. Bovendien blijkt uit een studie van de Universiteit van Boulder [5] dat preventieve maatregelen zoals mondmaskerdracht, het bewaren van afstand, gebruik van ontsmettingsgel en doeltreffende ventilatie, het risico van onderlinge besmetting tijdens een les van één uur in hetzelfde auditorium tot minder dan 1% terugdringen. Hieruit volgt dat, mits er adequate maatregelen worden genomen, het effectieve risico op verspreiding van de epidemie zeer beperkt en goed beheersbaar is.

3) In volle epidemie heeft Brown University in de Verenigde Staten sinds april een zeer laag percentage positieve gevallen op haar campus weten te handhaven, gevoelig lager dan 1% [6]. Een mirakel is dit evenwel niet te noemen. Het protocol van de Brown University is immers gestoeld op een aantal maatregelen waarvan de doeltreffendheid door wetenschappelijk onderzoek is bevestigd: co-modaal onderricht, testen, tracing, preventie, scholing, medewerking en betrokkenheid vanwege de studenten, enz. [7]

4) Wij beschikken in onze universiteiten over alle nodige middelen en mogelijkheden voor een verantwoordelijke en veilige hervatting van de activiteiten, dankzij een fijnmazig opgesteld protocol: snelle en kwalitatieve tests (die tot op heden onderbenut zijn), universitaire laboratoria alsmede multidisciplinaire (medische, epidemiologische, wiskundige, statistische of gedragswetenschappelijke) expertise op het gebied van studie en opvolging. 

5) Sociaal contact is voor iedereen een fundamentele behoefte, maar zeker voor de leeftijdscategorie van onze studenten. De heropening van de auditoria, onder de hierboven beschreven voorwaarden, zou het mogelijk moeten maken op een veilige manier in deze behoefte te voorzien. Kwaliteitsonderwijs verstrekken aan jongeren is de plicht van elke samenleving en een wezenlijke opdracht van de universiteit: het hervatten van colleges op de campus zou de kwaliteit van het onderwijs aanzienlijk ten goede komen.

De COVID-19-epidemie bevindt zich in België al enkele weken op een laag niveau en kent een langzame maar gestage verbetering. Tenzij de epidemie weer zou opflakkeren, zien wij het als onze dringende verantwoordelijkheid om minstens een gedeeltelijke heropening van de auditoria voor de studenten in het hoger onderwijs te overwegen, en wel bij de start van het tweede semester, begin februari. Volgens de criteria van de WHO, en gezien de huidige toestand van de epidemie in België, kunnen alle onderwijsinstellingen worden geopend met inachtneming van de nodige anti-COVID-maatregelen [8]. Dit zou kunnen gebeuren in overeenstemming met de kleurcodes van de Vlaamse Gemeenschap en volgens een innoverende en voluntaristische strategie. 

Het komt er nu op aan vertrouwen te hebben in de studenten en hen de kans geven actief en concreet betrokken te zijn bij de voortzetting van hun studie. Wij kunnen hen vormen en motiveren om risicogedrag op de campus en in hun sociaal leven te vermijden. Op die manier zal de heropening van de auditoria geen andere vorm van “besmetting” veroorzaken dan kennisoverdracht.


[1] https://www2.assemblee-nationale.fr/15/autres-commissions/commissions-d-enquete/commission-d-enquete-pour-mesurer-et-prevenir-les-effets-de-la-crise-du-covid-19-sur-les-enfants-et-la-jeunesse/(block)/73812;
[2] https://www.santepubliquefrance.fr/etudes-et-enquetes/covid-19-une-enquete-pour-suivre-l-evolution-des-comportements-et-de-la-sante-mentale-pendant-l-epidemie;  
[3] Ettman, C.K., et al. (2020) Prevalence of Depression Symptoms in US Adults Before and During the COVID-19 Pandemic. JAMA Network Open.doi.org/10.1001/jamanetworkopen.2020.19686.; 
[4] https://covid-19.sciensano.be/sites/default/files/Covid19/Report1_COVID-19HIS_FR_2.pdf
[5] https://cires.colorado.edu/news/covid-19-airborne-transmission-tool-available
[6] https://healthy.brown.edu/testing-tracing/dashboard
[7] https://healthy.brown.edu/life-campus
[8] https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/336653/WHO-2019-nCoV-Adjusting_PH_measures-2020.2-fre.pdf


5485 signatures

Dernières signatures
5,486 Ms Colette Gerday Haute Ecole de la Province de Liège Fév 19, 2021
5,485 Ms Audrey Skowron Parent Fév 18, 2021
5,484 Ms Simona Lastrego ULB Fév 18, 2021
5,483 Mr Pierre Joly ULiège Fév 17, 2021
5,482 Ms Gianni Severino UMons Fév 17, 2021
5,481 Ms Jean-Philippe Aoust UCL Fév 16, 2021
5,480 Mr David Hachez IHECS Fév 16, 2021
5,479 Mrs Bouchat Séverine Isall Fév 16, 2021
5,478 Mrs bobin catherine parent Fév 15, 2021
5,477 Miss Louise Lebrun Université Saint Louis Fév 14, 2021
5,476 Mr Martin Molitor Kms Fév 14, 2021
5,475 Ms Jean-Marie Caucheteux UCL Fév 14, 2021
5,474 Ms Emma Lillelund Université Libre de Bruxelles Fév 14, 2021
5,473 Miss Juliette Michaux Université Saint-Louis Bruxelles Fév 14, 2021
5,472 Miss Estelle Methens KU Leuven Fév 14, 2021
5,471 Ms Juliette van den Branden Uclouvain Fév 14, 2021
5,470 Mrs Vanessa Abramow ULB Fév 14, 2021
5,469 Ms Alix d'Hendecourt Parent Fév 14, 2021
5,468 Mrs Caroline Scholtes LSHTM Fév 12, 2021
5,467 Ms Amelie De roo Helha Fév 12, 2021
5,466 Ms Édouard Michaux École Fév 12, 2021
5,465 Mr Harold Michaux Sjb Fév 12, 2021
5,464 Miss Bérengère Bastogne UCL Fév 12, 2021
5,463 Mr Pierre Gérard Ucl Fév 11, 2021
5,462 Ms Liliane Godfroid ULB Fév 11, 2021
5,461 Ms Geoffroy Picard Parent Fév 11, 2021
5,460 Mrs Stephanie Smets ICHEC Fév 11, 2021
5,459 Mrs Francéline DUBY FWB Fév 11, 2021
5,458 Ms Se Nora Uclouvain Fév 11, 2021
5,457 Miss Maud de Guiran KU Leuven Fév 11, 2021
5,456 Mr Olivier Roland UCL Fév 11, 2021
5,455 Ms Stéphanie d'Hoop UCL Fév 11, 2021
5,454 Mr Olivier Wala UCL / Parent Fév 11, 2021
5,453 Mr Xavier Reisdörfer Saint Louis Bruxelles Fév 11, 2021
5,452 Miss Marie-Isabelle Legrand UCM Fév 11, 2021
5,451 Ms Collot Sylvie Ulg Fév 10, 2021
5,450 Mrs Diana Vecherkovych Saint Louis Bruxelles Fév 10, 2021
5,449 Miss Justine Berteau Saint Louis University Fév 10, 2021
5,448 Mx. Louise Kneip Université saint louis Fév 10, 2021
5,447 Mr Romain Moïse Liège Fév 10, 2021
5,446 Mr JACOB Thierry papa ex étudiant Fév 10, 2021
5,445 Miss Aurélie Schwers Marie Haps Fév 10, 2021
5,444 Ms Josee PELZER Ucl Fév 09, 2021
5,443 Ms Antoinette Adam Saint louis Fév 09, 2021
5,442 Ms Manuela Gila Université Saint-Louis Bruxelles Fév 09, 2021
5,441 Mr Dorian Coesens Université Saint-Louis Bruxelles Fév 09, 2021
5,440 Mr Yves Van Leeuwen Université Saint Louis Fév 09, 2021
5,439 Ms Eloïse Ambeza Université Fév 09, 2021
5,438 Miss Florence de Moerloose UNamur Fév 09, 2021
5,437 Miss Maryal Bouhon Université Saint Louis Fév 09, 2021
5,436 Ms Alix Starc KuLeuven Fév 09, 2021
5,435 Ms Lenoir Lea Uslb Fév 09, 2021
5,434 Ms Noah Roovers Law Fév 09, 2021
5,433 Mr Giuseppe Baudewyns Université Saint-Louis Bruxelles Fév 09, 2021
5,432 Mr Nathanaël DOBIAS USL-B Fév 09, 2021
5,431 Miss Ng Ng USLB Fév 09, 2021
5,430 Ms babs verhoeve KUL Fév 09, 2021
5,429 Ms Marc Van Hoey Fucam. Ucl Mons Fév 09, 2021
5,428 Ms Frédérique Halbardier ESA St Luc Fév 09, 2021
5,427 Mr Guillaume Mélon Hepl Fév 09, 2021
5,426 Mr Alexandre Laiouni Unamur Fév 09, 2021
5,425 Mrs Calista Isabelle EDUCAM Fév 09, 2021
5,424 Mr Nicolas Degand Université Catholique de Louvain Fév 08, 2021
5,423 Ms Stephane Boulanger UCL Fév 08, 2021
5,422 Dr. Aurélien vander Straeten MIT Fév 08, 2021
5,421 Ms Beugnies Anny Parente Fév 08, 2021
5,420 Miss Alexia Denayer UCL Fév 08, 2021
5,419 Ms Olivia Kastoun ICHEC Fév 08, 2021
5,418 Mr Stéphane Schweicher UCL Fév 08, 2021
5,417 Ms Guibert De Bonhome UCL Fév 08, 2021
5,416 Ms Diane Ryelandt Ecam Fév 08, 2021
5,415 Mrs Catherine Germeau Parent Fév 08, 2021
5,414 Ms Marie Noëlle Godefroid UCL Fév 08, 2021
5,413 Mrs Adele Hertoghe KULeuven Fév 08, 2021
5,412 Mr Charles Hertoghe N/a Fév 08, 2021
5,411 Ms Penelope Hertoghe KULeuven Fév 08, 2021
5,410 Mrs Mylène Ryelandt UCL Louvain La Neuve Fév 08, 2021
5,409 Mr Marlon Hilden College of Europe Fév 08, 2021
5,408 Ms Marie notte , Fév 08, 2021
5,407 Ms Pauline Martin KUL Fév 08, 2021
5,406 Ms Isabelle de Broc Worker Fév 08, 2021
5,405 Ms Christine Kervyn St-Luc Fév 08, 2021
5,404 Ms Geneviève Casterman Ecole de Recherche Graphique Fév 08, 2021
5,403 Mr Sylvain Favresse UCLouvain Fév 08, 2021
5,402 Ms Marie Van Diest Kul Fév 08, 2021
5,401 Ms Genevieve Buts UCL Fév 08, 2021
5,400 Miss Ysaline de Foy UCL Fév 08, 2021
5,399 Ms Stéphanie Woitrin ... Fév 08, 2021
5,398 Miss christine Gelders no Fév 08, 2021
5,397 Mr Corentin Capelle Institut des Arts de Diffusion Fév 08, 2021
5,396 Mrs Myriam Willems UCL Fév 08, 2021
5,395 Ms Florent Bernard Hec liège Fév 07, 2021
5,394 Ms Charline Molitor Saint Louis Fév 07, 2021
5,393 Mr Arnaud Regout UCL Fév 07, 2021
5,392 Ms Jean-François Molitor Saint Louis Fév 07, 2021
5,391 Ms Priscilla de Locht UCL Fév 07, 2021
5,390 Mrs Annelore Dewulf Leuven Fév 07, 2021
5,389 Ms Caroline Lagrange Collège Notre-Dame de Basse-Wavre Fév 07, 2021
5,388 Ms Marianne Bribosia UNamur Fév 07, 2021
5,387 Ms Marie-Hélène de Biolley UCL Fév 07, 2021